Adéquation entre solutions retard au feu et contraintes industrielles

11 et 12 mars 2015 à Saint-Avold. En partenariat avec PLASTINNOV. L’amélioration du comportement au feu des matériaux organiques nécessite l’incorporation de retardateurs de flamme au sein de ces matériaux. Les retardateurs de flamme sont de tailles, de géométries et de natures différentes. La méthode d’incorporation des retardateurs de flamme dans un polymère thermoplastique, un thermodurcissable ou un polymère expansé est différente. Dans certain cas, cela implique la mise en place de méthodes de mise en oeuvre adaptées en fonction du type de retardateurs de flamme utilisés. Suivant leur niveau d’intervention sur la chaine de fabrication d’une pièce plastique ignifugée, les industrielles auront des contraintes de nature différente : processabilité, compatibilité, législation, santé/toxicité, coût… Dans ce contexte, le 4ème colloque national du groupe «dégradation thermique et comportement au feu des matériaux organiques» sera organisé sur trois demi-journées, chacune correspondant aux thématiques suivantes : polymère thermoplastique, thermodurcissable et polymère expansé. Dans chaque session interviendront des industriels (fabricants de RF, de machine, compoundeurs, utilisateurs finaux), des législateurs et des académiques afin de réunir l’ensemble de ces communautés et confronter les points de vue.
Vous souhaitez témoigner, présenter une problématique, proposer vos solutions. Contactez-nous